A minha reserva
Dar Ars Una

Rabat capitale du Maroc et ville classée au patrimoine mondial de l'UNESCO

Kasbah des Oudayas

La kasbah des Oudayas, un ancien camp militaire fortifié situé à Rabat et bâti au xiie siècle. Depuis 2012, la kasbah est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco. On y trouve notamment un des premiers palais bâti par la dynastie royale des Alaouites, toujours régnante.- Surplombant l'embouchure du Bouregreg, elle offre de la

Jardin Andalou

Il est situé à l’entrée de la Kasbah des Oudayas ; on y entre directement par la porte inférieure. Par la porte supérieure, il faut passer dans les ruelles de la Kasbah, ce qui est aussi une promenade agréable. Des guides vous attendent en haut, et vous diront que la porte du bas est fermée, ne les écoutez pas.. 

Les quatre parterres principaux, qui représentent dans la tradition les quatre parties du monde, sont bordés de buissons fleuris, où on trouve roses et bougainvillées, et ombragés avec des oliviers, des tamaris et d’autres arbres. Des bancs sont disposés à des endroits stratégiques, il y a des chats qui passent… un endroit pour rêver. 

Chellah ville antique et nécropole

e site du Chellah fut sans doute la plus ancienne agglomération humaine à l'embouchure du Bou Regreg. Les Phéniciens et les Carthaginois, qui ont fondé plusieurs comptoirs au Maroc, ont probablement habité les bords du Bouregreg.

Le Chellah conserve, en revanche, les vestiges d'une ville romaine. Les fouilles ont révélé la présence d'une agglomération d'une certaine importance ; celle de la ville citée sous les noms de Sala, par Ptolémée, et de Sala Colonia, dans l'itinéraire d'Antonin. Les restes du 

Jardins de la Menara

La Ménara est une oliveraie antique, toujours cultivée, irriguée grâce à un bassin rectangulaire, alimenté, depuis plus de 700 ans, par une conduite d'une trentaine de kilomètres, depuis les montagnes. Ce n'est pas, à proprement parler un étang, mais les eaux ne sont pas actuellement limpides. Une estrade métallique gâche ce décor princier qui a servi aux amours des sultans dans le charmant pavillon au toit pyramidal.  La Ménara ouvre son allée principale dans un alignement spectaculaire avec le minaret de la Koutoubia. Ce parc, royalement dessiné, sert de lieu privilégié de promenade pour la Ville Rouge. Le "Pavillon de Plaisir" de la Ménara, édifié en 1866, se visite (entrée payante 2€).  Certes, ce n'est pas un grand palais, toutefois les plafonds peints et les portes intérieures sont de qualité. Et puis on peut se prendre à jouer les sultans, qui en avaient fait un lieu de rendez-vous galant : l'endroit est fort agréable.  Une cruelle légende dit qu'un sultan, dont on tait le nom, avait la fâcheuse coutume de noyer l'élue du soir au petit matin dans le bassin !

 
Vá até o topo

Este site é editado por Dar Ars Una, 16 Rue essam, Medina, Rabat, Rabat-Salé-Zemmour-Zaër, 10140, Marrocos. Número de identificação da empresa: 206771126. Utilizamos cookies para garantir que você tenha a melhor experiência e que todos os dados pessoais compartilhados durante sua visita sejam protegidos por nossa política de privacidade

Nosso site foi criado e é hospedado por eviivo Limited, 154 Pentonville Road, Londres, N1 9JE, Reino Unido. Cadastro: 05002392 Número de identificação da empresa: 877374571 . A eviivo não se responsabiliza pelo conteúdo exibido neste site, e operam o site em nosso nome sob a seguinte política de privacidade

Ao utilizar este site, você concorda com o uso de cookies e os termos de nossa política de privacidade


Mais Informações